Serin du Mozambique


Espece : Serin
Nom Latin : Serinus mozambicus
Nom Anglais : Yellow-eyed Canary, Yellow-fronted Canary
Ordre : Passériformes
Famille : Fringillidae

 

Description :


Habitat : Afrique. Depuis le Sahara jusqu’au sud-est de l’Afrique du sud. Le mĂąle prĂ©sente un masque typique avec deux traits partant du bec vers le dessous des joues. Son plumage est jaune intense, le dos et la tĂȘte, jaune verdĂątre. La femelle est plus pĂąle mais surtout prĂ©sente un collier interrompu.
Comme pour le Serin Ă  croupion blanc, il faut impĂ©rativement fixer des souches de ce magnifique serin. Des milliers ont Ă©tĂ© importĂ©s jusqu’à l’arrivĂ©e de l’Influenza aviaire en France, et commercialisĂ©s Ă  des prix tellement bas que l’on pouvait se demander Ă  quel prix les importateurs achetaient leur “marchandise” en Afrique. Combien de ces Serins ont Ă©levĂ© ? TrĂšs peu. Il est donc temps de rĂ©agir et de chercher Ă  faire reproduire tous ces fringillidĂ©s que nous pouvons encore trouver en oisellerie ou chez les collectionneurs. C’est la seule chance de pouvoir continuer Ă  les observer, les comprendre et dĂ©montrer que l’élevage a une rĂ©elle utilitĂ©. Je sais que je peux choquer, mais tenir des oiseaux sans chercher Ă  les faire reproduire ne rime Ă  rien !
Pour revenir au Serin du Mozambique, si on dispose d’une cage de 0.80 m X 0.50 m X 0.50 m on peut espĂ©rer rĂ©ussir son Ă©levage. Attention, en voliĂšre commune le Serin du Mozambique, comme bien des Serins est une vĂ©ritable teigne.


ArtĂ­culos:



Reportajes:



Álbum de Fotos :




A propos de l'auteur :

Titulaire du certificat de capacitĂ©, Je me suis spĂ©cialisĂ© dans l’élevage des espĂšces appartenant Ă  la Faune EuropĂ©enne en phĂ©notype sauvage ainsi qu'en mutations de couleurs. J’anime la section Faune EuropĂ©enne et Hybrides au sein de la C.N.J.F (Commission Nationale des Juges de France) et je suis Ă©galement juge Expert International C.O.M (ConfĂ©dĂ©ration Ornithologique Mondiale) dans la catĂ©gorie Faune EuropĂ©enne et Hybrides.