Tarin des aulnes – double dilué brun

Description :



Cette mutation est la conjugaison du facteur brun avec la double dilution évoquée Précédemment. On est également en présence d’une co-dominance de facteurs. Mêmes remarques que pour le double dilué et le brun dilué concernant sa transmission génétiques. La présence du facteur brun combiné avec la double dilution donne un magnifique phénotype à l’oiseau, très spectaculaire. Certains ont appelé, à tort, cette mutation « isabelle » alors que cette dernière n’a absolument rien à voir avec la mutation isabelle existant chez le tarin, liée au sexe comme chez le canari ou le sizerin. On note pour signe de reconnaissance que le double dilué brun possède un dos sans strie alors que le véritable isabelle a, lui, un dos strié.

Mâles :
La principale caractéristique du plumage est une dominante brun beige (légèrement plus brun sur la tête et le dos), sans striure sur le dos et très légèrement strié sur les flancs chez certains sujets. Les rémiges et les rectrices sont gris clair avec voile brun beige et barre alaire jaune intense. Le lipochrome du tarin ressort magnifiquement et donne un oiseau jaune à reflets brun clair. Cette mutation est une véritable perle pour les yeux mais présente l’inconvénient d’être beaucoup plus fragile par rapport aux autres, du fait de la combinaison de facteurs de réduction.

Femelle :
Mêmes caractéristiques (sauf la calotte, plus claire) avec, cependant, un dos très légèrement plus brun avec un jaune moins intense et moins lumineux.


Album Photos :




A propos de l'auteur :

Encore & toujours Novice en Elevage , on a toujours quelque chose à apprendre des autres. Merci à tous ceux qui viennent parcourir cette nouvelle version d’Éleveur de Carduelinés !!!