Tarin des aulnes – Vert dilué

Description :



Cette mutation présente une dilution de l’eumélanine et de la phaéomélanine comparable à la mutation pastel fixée chez le Chardonneret, à la différence que, chez ce dernier, son mode de transmission est lié au sexe alors que chez le Tarin, la mutation est dominante autosomale. Il est difficile, à l’heure actuelle, de donner un nom précis à ce type de mutation, mais il est primordial de pouvoir l’identifier sans pour autant entraîner une confusion avec les mutations à génétiques différentes déjà existantes chez d’autres espèces, nous prendrons la dénomination VERT DILUE. (dénomination C.O.M)

Mâle :La calotte est gris foncé avec reflets gris verdâtres. Le dos est verdâtre strié de gris foncé. La bavette est gris foncé chez certains sujets. La poitrine est jaune verdâtre avec voile grisâtre. Les flancs sont verdâtres striés de gris. Les rémiges ainsi que les rectrices sont grises avec dilution progressive. On observe les mêmes teintes jaunes que chez la forme sauvage dans les miroirs alaires et les rectrices de la queue. Certain sujets présentent des incrustations brun roux sur les rémiges tertiaires. La barre alaire est brun jaune tirant presque sur l’orange chez certains mâles, ce qui ne veut pas dire que ces derniers ont absorbé du colorant artificiel.

Femelle :L’ensemble du plumage est à dominante gris verdâtre. La calotte, le dos sont brun verdâtre avec voile gris strié de brun gris foncé. Les flancs sont striés de brun gris foncé avec couleur de fond gris jaunâtre. Les rémiges et les rectrices sont comme chez le mâle. Les miroirs sont jaunes pâles.


Álbum de Fotos :


  • ScreenShot353
  • ScreenShot354
  • ScreenShot355
  • ScreenShot356
  • ScreenShot357


A propos de l'auteur :

Encore & toujours Novice en Elevage , on a toujours quelque chose à apprendre des autres. Merci à tous ceux qui viennent parcourir cette nouvelle version d’Éleveur de Carduelinés !!!